Nous suivre

Parce que nous pensons que le partage de l’information contribue activement à l’émergence d’une intelligence collective, le Collectif Atypique vous propose de retrouver ici l’information diffusée quotidiennement sur sa page Facebook.

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

31 minutes

Collectif Atypique

Docteure en neurosciences cognitives, agrégée de Sciences de la Vie et de la Terre, sortie majore de promotion Master Recherche en Biosciences, elle travaille sur l’autisme au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon. Laurie-Anne Sapey-Triomphe tente chaque jour de mieux comprendre comment les personnes avec autisme perçoivent leur environnement, tant sur les plans comportementaux que cérébraux. ... Voir PlusVoir Moins

Video image

Commentez sur Facebook

32 minutes

Collectif Atypique

N'oubliez jamais que l'on juge toujours de l'intelligence des autres à partir de la sienne... ... Voir PlusVoir Moins

Noubliez jamais que lon juge toujours de lintelligence des autres à partir de la sienne...

37 minutes

Collectif Atypique

ℹ️ Le capacitisme ou validisme est une forme de discrimination, de préjugé ou de traitement défavorable contre les personnes vivant un handicap.

Le système de valeurs capacitiste, fortement influencé par le domaine de la médecine, place la personne capable, sans handicap, comme la norme sociale. Les personnes non conformes à cette norme doivent, ou tenter de s'y conformer, ou se trouver en une situation inférieure, moralement et matériellement, aux personnes valides.

L'Encyclopedia of Disability définit le capacitisme comme suit:
« Le terme de capacitisme décrit des préjugés et des comportements discriminatoires à l’encontre des personnes ayant une incapacité. Les définitions du capacitisme dépendent de la compréhension que l’on a de la capacité normale et des droits et avantages accordés aux personnes réputées normales. Certaines personnes pensent que c’est le capacitisme qui empêche les personnes ayant une incapacité de participer au tissu social de leurs communautés plutôt que des incapacités physiques, mentales ou émotionnelles. Le capacitisme comprend les attitudes et les comportements des personnes, des communautés et des institutions ainsi que des environnements physiques et sociaux. »

Source: lnkd.in/dMTDePn
... Voir PlusVoir Moins

49 minutes

Collectif Atypique

Le trouble déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité est un trouble du neurodéveloppement caractérisé par trois types de symptômes pouvant se manifester seuls ou combinés : des difficultés d'attention et de concentration, des symptômes d'hyperactivité et d'hyperkinésie et des problèmes de gestion de l'impulsivité. Le trouble est reconnu lorsque ces symptômes se manifestent de manière persistante, sur six mois ou plus, et de manière suffisamment importante pour poser un obstacle développemental ou perturber l'insertion sociale ou encore le travail scolaire. Le DSM-5 indique que le TDAH peut être comorbide à de multiples autres troubles, comme le trouble oppositionnel avec provocation (TOP) ou le trouble explosif intermittent (TEI) ainsi que de multiples troubles spécifiques des apprentissages, des troubles du sommeil, des troubles anxieux, de l'humeur. ... Voir PlusVoir Moins

Le trouble déficit de lattention avec ou sans hyperactivité est un trouble du neurodéveloppement caractérisé par trois types de symptômes pouvant se manifester seuls ou combinés : des difficultés dattention et de concentration, des symptômes dhyperactivité et dhyperkinésie et des problèmes de gestion de limpulsivité. Le trouble est reconnu lorsque ces symptômes se manifestent de manière persistante, sur six mois ou plus, et de manière suffisamment importante pour poser un obstacle développemental ou perturber linsertion sociale ou encore le travail scolaire. Le DSM-5 indique que le TDAH peut être comorbide à de multiples autres troubles, comme le trouble oppositionnel avec provocation (TOP) ou le trouble explosif intermittent (TEI) ainsi que de multiples troubles spécifiques des apprentissages, des troubles du sommeil, des troubles anxieux, de lhumeur.

"Comme d’habitude" est la lettre d’amour d’une mère, Cécile Pivot, à son fils de 22 ans, Antoine, qui lui raconte ce qu’a été leur vie à tous les deux, depuis leurs débuts.

Cette petite enfance incompréhensible où Cécile savait que quelque chose n’allait pas et ne parvenait pas à se faire entendre, ce jour où les mots « troubles autistiques » ont été posés par un médecin, enfin, et puis la vie d’après le diagnostic, les erreurs, les joies, les colères, les fous-rires.

Détail du livre: bit.ly/359UKT0
... Voir PlusVoir Moins

Comme d’habitude est la lettre d’amour d’une mère, Cécile Pivot, à son fils de 22 ans, Antoine, qui lui raconte ce qu’a été leur vie à tous les deux, depuis leurs débuts. 

Cette petite enfance incompréhensible où Cécile savait que quelque chose n’allait pas et ne parvenait pas à se faire entendre, ce jour où les mots « troubles autistiques » ont été posés par un médecin, enfin, et puis la vie d’après le diagnostic, les erreurs, les joies, les colères, les fous-rires.

Détail du livre: https://bit.ly/359UKT0

Commentez sur Facebook

Bon week-end également.

11 111 abonnés sur LinkedIn ! Beau chiffre ! 🙏 5 itérations du chiffre "1" qui représente l'unicité, l'unique, un point de départ, un début. ... Voir PlusVoir Moins

11 111 abonnés sur LinkedIn ! Beau chiffre ! 🙏 5 itérations du chiffre 1 qui représente lunicité, lunique, un point de départ, un début.

A méditer et à appliquer évidemment !
Excellent week-end à toute la communauté.
Portez vous bien et prenez soin de vous et de vos proches.
... Voir PlusVoir Moins

A méditer et à appliquer évidemment !
Excellent week-end à toute la communauté.
Portez vous bien et prenez soin de vous et de vos proches.

Pour retrouver ces publications, vous pouvez aussi visiter le compte Instagram du Collectif Atypique à l'adresse suivante:

www.instagram.com/collectifatypique/
... Voir PlusVoir Moins

Pour retrouver ces publications, vous pouvez aussi visiter le compte Instagram du Collectif Atypique à ladresse suivante:

https://www.instagram.com/collectifatypique/

Face à un danger ou dans une situation stressante, ressentir de l’#anxiété est naturel. Mais si l’on ressent une anxiété forte et durable, envahissante et sans lien avec une menace réelle, si notre vie et notre relation aux autres s’en voient perturbées, alors il ne s’agit plus d’une anxiété « normale » : c’est que l’on souffre d’un trouble anxieux, qui peut être soulagé par une prise en charge adaptée.

Dès lors que l'on ressent une anxiété excessive au regard de la situation vécue, qui entraîne des symptômes psychiques et physiques de type fatigue, agitation, irritabilité, sueurs, nausées, sensation de boule dans la gorge, tremblements, contractions musculaires, douleurs musculaires, maux de tête... et qui altèrent durablement ses activités quotidiennes, il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin traitant.

Pour en savoir plus sur les différents troubles anxieux (anxiété généralisée, trouble #panique, #phobies spécifiques, #agoraphobie, trouble d'anxiété sociale et trouble d'anxiété de séparation) et sur les recherches conduites pour décrypter les mécanismes biologiques qui les sous-tendent, afin d’améliorer leur prise en charge, consultez notre dossier 👉 bit.ly/3syV07g
... Voir PlusVoir Moins

Face à un danger ou dans une situation stressante, ressentir de l’#anxiété est naturel. Mais si l’on ressent une anxiété forte et durable, envahissante et sans lien avec une menace réelle, si notre vie et notre relation aux autres s’en voient perturbées, alors il ne s’agit plus d’une anxiété « normale » : c’est que l’on souffre d’un trouble anxieux, qui peut être soulagé par une prise en charge adaptée.

Dès lors que lon ressent une anxiété excessive au regard de la situation vécue, qui entraîne des symptômes psychiques et physiques de type fatigue, agitation, irritabilité, sueurs, nausées, sensation de boule dans la gorge, tremblements, contractions musculaires, douleurs musculaires, maux de tête... et qui altèrent durablement ses activités quotidiennes, il ne faut pas hésiter à en parler avec son médecin traitant.

Pour en savoir plus sur les différents troubles anxieux (anxiété généralisée, trouble #panique, #phobies spécifiques, #agoraphobie, trouble danxiété sociale et trouble danxiété de séparation) et sur les recherches conduites pour décrypter les mécanismes biologiques qui les sous-tendent, afin d’améliorer leur prise en charge, consultez notre dossier 👉  http://bit.ly/3syV07g

[ 📺 La chronique atypique de Josef Schovanec. ]

Bien des sages du passé aimaient contempler la cage aux singes dans les zoos pour en tirer les plus illustres maximes de leur philosophie. Aujourd’hui, c’est un éléphanteau qui a bien des choses à nous dire. Sur nous-mêmes.
... Voir PlusVoir Moins

Video image

Commentez sur Facebook

Commentez sur Facebook

Ils se moquent parce que je suis différent....je me moque parce qu ils sont tous pareils...

[ 📚 Une BD drôle, pleine d'authenticité et bouleversante.]

Emilie Gleason s’est fortement inspirée du vécu de son frère, diagnostiqué Asperger, pour raconter les bien étranges journées de Ted – rencontre, discussion, amour, sexe, empathie, tant de choses qui, pour Ted, ne vont pas vraiment de soi…

Mais alors que la «bande dessinée du réel» a produit tant d’œuvres lénifiantes n’existant que par leur sujet, Emilie Gleason, elle, transcende son sujet pour nous livrer un moment de lecture survolté, mené à cent à l’heure, plein d’inattendus et de surprises. Bien plus qu’un «reportage» ou un «témoignage», Ted est une véritable immersion dans un esprit pas vraiment commun, et offre à l’arrivée une expérience de lecture rare, un tourbillon de couleurs et d’énergie, à l’image de son personnage principal.

atrabile.org/catalogue/livres/ted-drole-de-coco/
... Voir PlusVoir Moins

[ 📚 Une BD drôle, pleine dauthenticité et bouleversante.]

Emilie Gleason s’est fortement inspirée du vécu de son frère, diagnostiqué Asperger, pour raconter les bien étranges journées de Ted – rencontre, discussion, amour, sexe, empathie, tant de choses qui, pour Ted, ne vont pas vraiment de soi…

Mais alors que la «bande dessinée du réel» a produit tant d’œuvres lénifiantes n’existant que par leur sujet, Emilie Gleason, elle, transcende son sujet pour nous livrer un moment de lecture survolté, mené à cent à l’heure, plein d’inattendus et de surprises. Bien plus qu’un «reportage» ou un «témoignage», Ted est une véritable immersion dans un esprit pas vraiment commun, et offre à l’arrivée une expérience de lecture rare, un tourbillon de couleurs et d’énergie, à l’image de son personnage principal.

https://atrabile.org/catalogue/livres/ted-drole-de-coco/

" L’idée, explique dans une interview Keri Opai, un fonctionnaire néo-zélandais qui a participé à la création de ces nouveaux champs sémantiques, n’est pas seulement de remplir des vides dans le vocabulaire maori, mais aussi de s’assurer que les termes choisis ne sont pas péjoratifs ou ne portent pas de jugement. Un exemple ?

D’après mon expérience, les autistes ont généralement leur propre sens du temps, de l’espace, leur propre rythme. J’ai donc traduit le mot autisme par ‘takiwatanga’, qui signifie ‘son propre espace-temps’. "

lnkd.in/dS_rTk2

#Autisme #takiwatanga
... Voir PlusVoir Moins

 L’idée, explique dans une interview Keri Opai, un fonctionnaire néo-zélandais qui a participé à la création de ces nouveaux champs sémantiques, n’est pas seulement de remplir des vides dans le vocabulaire maori, mais aussi de s’assurer que les termes choisis ne sont pas péjoratifs ou ne portent pas de jugement. Un exemple ?

D’après mon expérience, les autistes ont généralement leur propre sens du temps, de l’espace, leur propre rythme. J’ai donc traduit le mot autisme par ‘takiwatanga’, qui signifie ‘son propre espace-temps’. 

https://lnkd.in/dS_rTk2

#Autisme #takiwatanga

[ 🧠 A retenir: l'essentiel de la dyspraxie ]

La dyspraxie est un trouble cognitif neurodéveloppemental affectant l’exécution par automatisme des gestes appris qui n’est en rien engendrée par une déficience des capacités intellectuelles.

La dyspraxie induit des difficultés plus ou moins importantes de lecture, avec une lenteur de la compréhension associée, d’écriture (graphie), de repérage dans l’espace, d’abstraction et/ou encore d’assemblage.

La dyspraxie entraîne une fatigue cognitive importante, notamment dans les situations de travail en « double tâche » (coût attentionnel élevé, arbitrages), et par voie de conséquence une forte anxiété à l’endroit des exigences universitaires.

Source: fiche pédagogique dyspraxie - Sciences Po Paris
... Voir PlusVoir Moins

[ 🧠 A retenir: lessentiel de la dyspraxie ]

La dyspraxie est un trouble cognitif neurodéveloppemental affectant l’exécution par automatisme des gestes appris qui n’est en rien engendrée par une déficience des capacités intellectuelles.

La dyspraxie induit des difficultés plus ou moins importantes de lecture, avec une lenteur de la compréhension associée, d’écriture (graphie), de repérage dans l’espace, d’abstraction et/ou encore d’assemblage.

La dyspraxie entraîne une fatigue cognitive importante, notamment dans les situations de travail en « double tâche » (coût attentionnel élevé, arbitrages), et par voie de conséquence une forte anxiété à l’endroit des exigences universitaires.

Source: fiche pédagogique dyspraxie - Sciences Po Paris

Être une personne autiste c'est avoir un autre regard, c'est avoir un mode de pensée différent.

Être une personne autiste, c'est être ce que nous sommes. C'est être riche de nos différences.

Ne subissez pas l'indifférence ou le jugement, vivez comme vous êtes !

Quelqu'un a écrit de manière juste un jour, je ne sais plus où: «La pire des souffrances est la négation de ce que nous sommes ...»

Alexandre Jollien a écrit justement: «Ce qui fait grandir, ce n’est pas la souffrance, c’est ce qu’on en fait ».

La souffrance sous n’importe quelle forme qu’elle soit, est juste une alerte rouge, un état de crise, un mauvais moment à passer.

La souffrance n’est pas la révolution, elle prépare juste à la révolution et au changement.

Cette souffrance sera effectivement plus facile à vivre et plus courte si on met tout notre énergie non pas à la combattre, mais à en prendre soin.

On peut aussi décider de la transformer en une énergie créatrice pour notre épanouissement personnel et celui des autres.

Personne n’a le choix de sa souffrance mais tout le monde a le choix de la transformer ou pas…

© Collectif Atypique

#autisme #tsa
... Voir PlusVoir Moins

Être une personne autiste cest avoir un autre regard, cest avoir un mode de pensée différent.

Être une personne autiste, cest être ce que nous sommes. Cest être riche de nos différences.

Ne subissez pas lindifférence ou le jugement, vivez comme vous êtes !

Quelquun a écrit de manière juste un jour, je ne sais plus où: «La pire des souffrances est la négation de ce que nous sommes ...»

Alexandre Jollien a écrit justement: «Ce qui fait grandir, ce n’est pas la souffrance, c’est ce qu’on en fait ».

La souffrance sous n’importe quelle forme qu’elle soit, est juste une alerte rouge, un état de crise, un mauvais moment à passer.

La souffrance n’est pas la révolution, elle prépare juste à la révolution et au changement.

Cette souffrance sera effectivement plus facile à vivre et plus courte si on met tout notre énergie non pas à la combattre, mais à en prendre soin.

On peut aussi décider de la transformer en une énergie créatrice pour notre épanouissement personnel et celui des autres.

Personne n’a le choix de sa souffrance mais tout le monde a le choix de la transformer ou pas…

© Collectif Atypique

#autisme #tsa

Voilà ce que dit Albert Camus de son propre ouvrage :
« J’ai résumé L’Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu’elle est très paradoxale : “Dans notre société tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort.” Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société où il vit, où il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle. Et c’est pourquoi des lecteurs ont été tentés de le considérer comme une épave. On aura cependant une idée plus exacte du personnage, plus conforme en tout cas aux intentions de son auteur, si l’on se demande en quoi Meursault ne joue pas le jeu. La réponse est simple : il refuse de mentir. »
... Voir PlusVoir Moins

Voilà ce que dit Albert Camus de son propre ouvrage :
« J’ai résumé L’Étranger, il y a longtemps, par une phrase dont je reconnais qu’elle est très paradoxale : “Dans notre société tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort.” Je voulais dire seulement que le héros du livre est condamné parce qu’il ne joue pas le jeu. En ce sens, il est étranger à la société où il vit, où il erre, en marge, dans les faubourgs de la vie privée, solitaire, sensuelle. Et c’est pourquoi des lecteurs ont été tentés de le considérer comme une épave. On aura cependant une idée plus exacte du personnage, plus conforme en tout cas aux intentions de son auteur, si l’on se demande en quoi Meursault ne joue pas le jeu. La réponse est simple : il refuse de mentir. »
Charger plus

© 2020 Collectif Atypique – Mentions légales